Que sont les probiotiques ?

- et quels sont leurs bénéfices pour la santé ?

5 MinutesRead

Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui sont associées à des bénéfices spécifiques pour la santé lorsqu’elles sont consommées en bonne quantité. Pour être classés comme probiotiques, les produits doivent contenir des bactéries vivantes, et ces bactéries vivantes doivent avoir des effets bénéfiques pour la santé scientifiquement documentés et le produit doit contenir une certaine quantité (UFC) de bactéries vivantes.1 Des souches de probiotiques spécifiques ont démontré des bénéfices dans de nombreux domaines de la santé, y compris la santé immunitaire, la santé digestive, la santé de la femme et la santé bucco-dentaire.

Fait

Les bactéries probiotiques doivent être vivantes lorsqu’elles sont consommées afin d’obtenir les bénéfices associés pour la santé, mais le nombre de bactéries vivantes dans un produit diminue avec le temps car les bactéries meurent naturellement. Par conséquent, le nombre de bactéries indiqué sur le produit doit être le nombre qui sera encore en vie à la « fin de la durée de conservation », et non le nombre qui était en vie à la date de fabrication, car le nombre diminuera entre ces deux dates. 

Quelle est la définition d’un probiotique ?

L’Organisation Mondiale de la Santé a défini les probiotiques comme des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités suffisantes, apportent un bénéfice pour la santé à l’hôte.1 De nombreux aliments et compléments alimentaires contiennent des bactéries vivantes, mais seules les souches bactériennes présentant un bénéfice pour la santé scientifiquement prouvé peuvent être appelées probiotiques. 

Les aliments fermentés tels que le kimchi et la choucroute contiennent des bactéries vivantes et ont été associés à des bénéfices sur la santé, mais ils ne sont pas considérés comme des probiotiques, car les bénéfices pour la santé n’ont pas été démontrés dans des études scientifiques chez l’homme, et la « quantité adéquate » qui doit être consommée pour en obtenir le bénéfice sur la santé n’a pas été déterminée.

 
Pharmacien et client parlant de probiotiques

Les bactéries probiotiques doivent être vivantes …

Les produits probiotiques contiennent des millions à des milliards de bactéries vivantes. Cependant, comme tout organisme vivant, les bactéries meurent naturellement. Par conséquent, le nombre de bactéries vivantes contenues dans un produit probiotique diminuera entre sa date de fabrication et sa date d’achat. Le nombre de bactéries vivantes est appelé « unité formant colonies » (UFC).

 

… et il convient d’en consommer la quantité adéquate

Comme nous l’avons vu, pour être classé comme probiotique, les bénéfices pour la santé d’un produit doivent être démontrés par des études scientifiques menées chez l’homme. Le bénéfice spécifique pour la santé de chaque probiotique est alors lié à la quantité (UFC) de bactéries vivantes qui a été utilisée pour documenter son bénéfice. Étant donné que le bénéfice pour la santé n’est étayé qu’à cette quantité (UFC) de bactéries vivantes, c'est la quantité documentée qui doit être consommée pour obtenir le bénéfice pour la santé.2, 3

Il est donc clairement établi que : 

  • Le nombre de bactéries diminue naturellement avec le temps, et 
  • que chaque souche de probiotique doit être consommée à une quantité spécifique prédéterminée (UFC)

Ces deux points signifient que le nombre de bactéries (UFC) à la date de péremption potentielle du produit probiotique (appelée " durée de conservation " ) a plus d’importance que l’UFC à la date de fabrication.

En savoir plus sur ce qu’il faut rechercher lors du choix d’un probiotique.

Genre, espèce, souche : est-ce important ? 

Oui. 
Les probiotiques sont identifiés par leur genre, leur espèce et leur souche. La souche est importante car c’est à ce niveau que les probiotiques sont étudiés, pas au niveau plus général du genre ou de l’espèce.4
Par exemple, les résultats scientifiques associés à la souche probiotique Lactobacillus rhamnosus, LGG® de Chr. Hansen (ci-après désignée par l’utilisation de la marque déposée LGG®) sont principalement liés à la santé digestive et immunitaire,5, 6, 7, 8 tandis que les résultats scientifiques de la souche Lactobacillus rhamnosus, GR-1® sont principalement liés à la santé vaginale et urinaire des femmes.9, 10 Ces deux souches appartiennent à l’espèce Lactobacillus rhamnosus, mais c’est la souche spécifique (c.-à-d. LGG® ou GR-1®) qui a été associée aux résultats de l’étude et aux bénéfices spécifiques pour la santé.

Les probiotiques peuvent conférer des bénéfices pour la santé humaine

Les probiotiques font l’objet d’études scientifiques depuis des décennies et ont démontré des bénéfices pour différents aspects de la santé humaine. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples des bénéfices pour la santé auxquels les souches probiotiques ont été associées.

Santé du système digestif 

Dans plusieurs études scientifiques, une supplémentation en produits probiotiques contenant la souche Bifidobacterium, BB-12® de Chr. Hansen (ci-après désignée par l’utilisation de la marque déposée BB-12®) a été associée à des mouvements intestinaux plus réguliers chez les adultes qui présentaient auparavant des mouvements intestinaux irréguliers,11, 12, 13 et à une incidence réduite de l’agitation et des pleurs chez les bébés.14 Cliquez ici pour en savoir plus sur les probiotiques et l’agitation et les pleurs excessifs chez les bébés.

 

Santé immunitaire

Des études suggèrent qu’une supplémentation probiotique pourrait avoir un effet positif sur la santé immunitaire des bébés et des enfants. Les souches BB-12® et LGG® de Chr. Hansen ont été associées à moins de troubles respiratoires,15, 16 à moins de maladies respiratoires durant plus de 3 jours,7 à un nombre significativement réduit de jours de gêne respiratoire7 et à moins de troubles de l’oreille.16
Cliquez pour en savoir plus sur les probiotiques et la santé respiratoire.
Scientifique analysant des probiotiques

Santé urogénitale

Des souches probiotiques ont également été associées à la santé urogénitale féminine. Par exemple, des études scientifiques ont associé le mélange de probiotiques UREX  de Chr. Hansen (mélange de Lactobacillus rhamnosus, GR-1® et de Lactobacillus reuteri, RC-14®) à des bénéfices pour la santé des voies urinaires 9 et la santé vaginale.10, 17, 18, 19 

Santé buccodentaire 

Chez les enfants, la consommation de produits probiotiques contenant la souche probiotique LGG® de Chr. Hansen a été associée à des bénéfices pour la santé buccodentaire.20, 21

Points importants à retenir

Lors du choix d’un produit probiotique, il est important de tenir compte des éléments suivants : 

  • Les bénéfices pour la santé des souches probiotiques sont spécifiques à chaque souche probiotique et à la quantité (UFC) de la souche probiotique étudiée dans les études scientifiques.
  • Les bénéfices observés ne doivent pas être généralisés à d’autres domaines de santé ou à d’autres souches.

Consultez un professionnel de santé pour en savoir plus sur les probiotiques
Pour plus d’informations sur nos souches Chr. Hansen, cliquez ici.

BB-12®, GR-1®, LGG® et UREX sont des marques déposées de Chr. Hansen A/S.

L’article est fourni à titre d’information sur les probiotiques et n’a pas pour objectif de suggérer qu’une substance mentionnée dans l’article puisse être utilisée pour diagnostiquer, guérir, atténuer, traiter ou prévenir une quelconque maladie.

 

Liste de références

  1. Hill C, et al. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2014;11:506. (PubMed)
  2. Hoffmann DE, et alFood Drug Law J. 2014;69(2):237-ii. (PubMed)
  3. Jackson SA, et alFront Microbiol. 2019;10:739. (PubMed)
  4. McFarland LV, et al. Frontiers in medicine. 2018;5:124-. (PubMed)
  5. de Vrese M, et alJ Dairy Res. 2011;78(4):396-403. (PubMed)
  6. Pärtty A, et alThe Journal of Pediatrics. 2013;163(5):1272-7.e2. (PubMed)
  7. Hojsak I, et alPediatrics. 2010;125(5):e1171-7. (PubMed)
  8. Hojsak I, et alClin Nutr. 2010;29(3):312-6. (PubMed)
  9. Beerepoot MA, et al. Arch Intern Med. 2012;172(9):704-12. (PubMed)
  10. Petricevic L, et alEur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2008;141(1):54-7. (PubMed)
  11. Eskesen D, et al. Br J Nutr. 2015;114(10):1638-46. (PubMed)
  12. Uchida K, et al. Journal of Nutritional Food. 2005;8:39-51.
  13. Pitkala KH, et al. J Nutr Health Aging. 2007;11(4):305-11. (PubMed)
  14. Nocerino R, et al. Aliment Pharmacol Ther. 2020. (PubMed)
  15. Taipale T, et al. Br J Nutr. 2011;105(3):409-16. (PubMed)
  16. Rautava S, et al. Br J Nutr. 2009;101(11):1722-6. (PubMed)
  17. Martinez RC, et alLett Appl Microbiol. 2009;48(3):269-74. (PubMed)
  18. Vujic G, et al.Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2013;168(1):75-9. (PubMed)
  19. Anukam K, et alMicrobes Infect. 2006;8(6):1450-4. (PubMed)
  20. Nase L, et al. Caries Res. 2001;35(6):412-20. (PubMed)
  21. Glavina D, et alColl Antropol. 2012;36(1):129-32. (PubMed)

What are

probiotics?

Learn more about what probiotics are and how they are associated with health benefits

What to

look for

See key tips on how to choose a high-quality probiotic product

Our
strains

Read more about some of the world’s most documented probiotic strains and their diverse health benefits

Partager