Les probiotiques pourraient favoriser la santé immunitaire des bébés nés par césarienne

6 MinutesRead

La naissance par césarienne peut perturber l’équilibre des bactéries dans l’intestin des bébés (c’est-à-dire le microbiote intestinal). Cela peut se traduire par un nombre réduit de bifidobactéries, un type de bactérie qui est important en début de vie. Donner aux bébés des probiotiques qui contiennent des bifidobactéries pourrait aider à équilibrer leur microbiote intestinal et donc à soutenir leur système immunitaire et favoriser leur santé.

Fait

Le microbiote intestinal est l'ensemble des bactéries qui vivent dans le système digestif. Il prend forme lorsque nous sommes bébés et il est important pour la santé à tous les stades de la vie.

Une mère transmet certaines de ses bactéries à son bébé au moment de l’accouchement

Pendant l’accouchement par voie basse, la mère transmet des bactéries importantes à son bébé. Ces bactéries aident à former le microbiote intestinal et sont importantes pour le développement du système immunitaire du bébé.1 Par conséquent, les bactéries de la mère peuvent avoir un effet bénéfique à long terme sur la santé du bébé.2 

Les bifidobactéries sont importantes pour le développement du système immunitaire

Au cours des premières semaines de vie, les bifidobactéries sont idéalement le groupe de bactéries dominant et le plus abondant dans l’intestin d’un bébé en bonne santé.3 Des études cliniques ont montré que les bifidobactéries jouent un rôle important dans le développement d’un système immunitaire sain.4
La composition idéale des bactéries dans l’intestin peut être perturbée et devenir déséquilibrée. C’est ce que l’on appelle la dysbiose et cela a été associé à certains problèmes de santé à un âge ultérieur.1, 2 La dysbiose survient fréquemment en début de vie et une de ses causes fréquentes est la naissance par césarienne.

 
Bébé ayant des besoins spéciaux en raison d’une naissance prématurée

L’accouchement par césarienne peut perturber l’équilibre idéal des bactéries 

 Les bébés nés par césarienne ne reçoivent pas toujours les bactéries importantes de la mère qui aident à former le microbiote intestinal du bébé.5 Ces bébés présentent une quantité inférieure de bifidobactéries par rapport aux bébés accouchés par voie vaginale.2 Un nombre inférieur de bifidobactéries a été associé à une probabilité accrue d’obésité plus tard dans la vie, à une agitation et des pleurs excessifs et à une réponse immunitaire inadaptée aux allergènes.
 
Fait

Les bébés nés par césarienne peuvent ne pas recevoir les bactéries importantes qui sont transmises aux bébés lors d’un accouchement par voie basse.  

Au cours des premiers mois de la vie, les bifidobactéries sont idéalement les bactéries les plus abondantes dans l’intestin - les probiotiques peuvent aider

Dans une étude de haut niveau, les nouveau-nés ont reçu soit une préparation pour nourrissons enrichie d’une bifidobactérie appelée Bifidobacterium,  BB-12®  (ci-après désignée par l’utilisation de la marque déposée BB-12®), soit une préparation standard, ou ont été allaités. À l’âge d’un mois, les bébés ayant reçu la préparation pour nourrissons BB-12®présentaient une quantité similaire de bifidobactéries dans leur intestin à celle des bébés allaités, laquelle était nettement plus élevée que celle présente chez les bébés recevant la préparation standard.

De plus, dans une étude sur 28 jours qui incluait des bébés présentant une agitation et des pleurs excessifs, les pleurs et l’agitation ont été significativement moindres chez les bébés recevant le probiotique BB-12® que chez les bébés recevant un placebo.
 
Fait

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif pendant les six premiers mois, puis la poursuite de l’allaitement parallèlement à une alimentation complémentaire.9

Lactobacillus rhamnosus, LGG®en début de vie pourrait également être bénéfique 

D’autres souches probiotiques se sont également avérées bénéfiques pour la santé lorsqu’elles sont utilisées en début de vie, notamment pour soutenir la santé immunitaire et digestive.10, 11, 12, 13 Par exemple, une supplémentation en probiotique Lactobacillus rhamnosus, LGG® a été associée à des épisodes plus courts de selles molles,10, 13 de moins de cas de troubles digestifs11 et de gêne respiratoire.11, 12
 
Nouveau-né né par césarienne

La supplémentation en probiotique pourrait aider le développement du microbiote intestinal 

Une supplémentation en probiotique en début de vie pourrait être bénéfique, car elle pourrait contribuer à l’équilibre du microbiote intestinal en développement et favoriser la santé des systèmes digestif et immunitaire.7, 8, 10, 11, 12, 13 

Consultez un professionnel de santé si vous souhaitez recommander l’administration de la souche probiotique BB-12® ou LGG® à un bébé pour favoriser son développement sain.7, 8, 10, 11, 12, 13 
Cliquez pour en savoir plus sur les souches LGG® et BB-12® .
Si vous avez des questions, consultez un professionnel de santé pour en savoir plus.

BB-12® et LGG® sont des marques déposées de Chr. Hansen A/S.

L’article est fourni à titre d’information sur les probiotiques et n’a pas pour objectif de suggérer qu’une substance mentionnée dans l’article puisse être utilisée pour diagnostiquer, guérir, atténuer, traiter ou prévenir une quelconque maladie.


Liste de références

  1. Gensollen T, et al. Science. 2016;352(6285):539-44. (PubMed
  2. Walker WA.  Pediatr Res. 2017;82(3):387-95. (PubMed
  3. Korpela K, de Vos WM.  Curr Opin Microbiol. 2018;44:70-8. (PubMed
  4. Ruiz L, et alFront Microbiol. 2017;8:2345-. (PubMed
  5. Korpela K, et al. Microbiome. 2017;5(1):26. (PubMed
  6. Rautava S. In: Isolauri E, et al., editors. Intestinal Microbiome: Functional Aspects in Health and Disease 2017. (PubMed
  7. Langhendries JP, et al. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 1995;21(2):177-81. (PubMed
  8. Nocerino R, et al. Aliment Pharmacol Ther. 2019. (PubMed
  9. World Health Organisation. International Code of Marketing of Breast-Milk Substitutes. (Source) Accessed 12th November 2021.
  10. Isolauri E, et al. Pediatrics. 1991;88(1):90-7. (PubMed
  11. Hojsak I, et al. Pediatrics. 2010;125(5):e1171-7. (PubMed
  12. Hojsak I, et al. Clin Nutr. 2010;29(3):312-6. (PubMed
  13. Aggarwal S, et alIndian J Med Res. 2014;139(3):379-85. (PubMed)

What are

probiotics?

Learn more about what probiotics are and how they are associated with health benefits

What to

look for

See key tips on how to choose a high-quality probiotic product

Our
strains

Read more about some of the world’s most documented probiotic strains and their diverse health benefits

Partager